Accueil / Toutes les news / DUQUEINE Engineering P7 aux 4 Heures de Silverstone

DUQUEINE Engineering P7 aux 4 Heures de Silverstone

Posté le 19/08/2018

Au terme d'une incroyable remontée, le Team DUQUEINE termine les 4 Heures de Silverstone septième du classement général.


14H30 heure locale, le départ des 4 Heures de Silverstone est donné. Parti P4, un contact à l’arrière du prototype contraint Pierre Ragues à rentrer au stand dès le premier tour. Le verdict tombe, le bloc arrière est hors service et doit être changé en urgence pour prendre le moins de retard possible en course. L’Oreca 07 numéro 29 ressort des stands avec deux tours de retard et commence alors son ascension. En moins de 30 min, le pilote normand ramène l’auto à hauteur des autres LMP2. Après 40 min, le proto apparaissait de nouveau en quatrième position au classement général. Un nouvel arrêt cinq minutes plus tard relèguera le Team en 14ème position.

Après 1h15, Nelson Panciatici entre en piste prêt à montrer la même détermination que son coéquipier. Auteur d’un relai très rapide, Panciatici cède sa place à Nicolas Jamin à 2h40 de course après avoir gagné trois places au classement. Arrivé au volant P9, il s’installera en huitième place de la catégorie LMP2 à moins d’une heure du terme de cette quatrième course de la saison. Après 3h15, un arrêt au stand fait ressortir l’auto en dixième position. Il atteindra même la troisième place synonyme de podium à 15 minutes du drapeau à damier. L’ultime pit stop intervient à seulement 11 minutes de course. Le natif de Rouen ressort P7 et passe la ligne d’arrivée à la même position.

Ce trio de pilotes a imposé un rythme et une détermination sans relâche sur la piste du circuit de Silverstone. Successivement, Pierre Ragues, Nelson Panciatici et Nicolas Jamin n’ont rien lâché pour rattraper leur retard. Avec une vitesse moyenne de 198,1km/h, ils égalent la performance en piste de la G-Drive Racing N.26 vainqueur de la course. Le round britannique se termine dans ces European Le Mans Series. Nul doute que les deux dernières courses réserveront bien des surprises. Prochain rendez-vous le 23 septembre pour les 4 Heures de Spa-Francorchamps.

Résultats et chronos :
Essai libre 1 - P13 (1:48.176)
Essai libre 2 - P9 (1:47.380)
Qualifications - P4 (1:44.782)
Course - P7 (1:47.253)

Nelson Panciatici : « Notre course a malheureusement été très largement compromise dès le premier tour quand Pierre a été percuté par un autre concurrent. C’est rageant car nous avions une nouvelle fois un excellent rythme et nous méritions un bien meilleur résultat. La victoire était peut-être un peu loin aujourd’hui et il faut féliciter G-Drive mais notre place était sur le podium. Cela fait depuis Monza que nous manquons de réussite mais nous restons, Pierre, Nicolas, toute l’équipe et moi, très motivés afin d’aller chercher un gros résultat d’ici la fin de saison. »

Pierre Ragues : « Je dois avouer que le feeling a plutôt un goût amer pour la course de ce week-end. D'une part, nous avons à nouveau démontré être compétitifs mais malheureusement sans pouvoir le traduire par le résultat. Nous étions convaincus d'avoir le niveau de performances pour un podium voire même une victoire mais l’incident du premier tour a anéanti tous nos espoirs. C'est vrai que ce sont des faits de course mais perdre du temps au stands est très frustrant surtout lorsque c'est totalement indépendant de votre fait. L’équipe a fait un super travail et l'auto était très efficace ce qui nous a aussi permis de revenir rapidement dans le Top 10 et même s'approcher du Top 5. Une course compliquée mais beaucoup de positif à en extraire surtout sur notre niveau de performance et évidement avec de très bons pneus Michelin, donc le prochain objectif est clairement de revenir encore plus déterminés à Spa le mois prochain. »

Nicolas Jamin : « La position finale ne reflète pas notre performance mais je suis vraiment ravi du boulot effectué par tous les membres de l’équipe. En qualification, j’étais très à l’aise avec la voiture et j’ai tenté ma chance pour la pole position. J’ai essayé un passage ambitieux dans les fameux Becketts corners et j’ai fait une petite faute. La 4ème place sur la grille de départ était tout de même très encourageante. Malheureusement Pierre s’est fait percuter par un concurrent dans les premiers virages, détruisant notre bloc arrière et nous obligeant à nous arrêter pour le changer... Nous avons ensuite poussé du maximum que pouvions depuis la dernière place pour sauver des points et finir à une belle 7e position. Je suis fière de la détermination de l’équipe. Nous allons continuer à nous battre pour décrocher notre première victoire à Spa-Francorchamps. »


PARTAGER L'ARTICLE :