Accueil / Toutes les news / Le team Duqueine Engineering malheureux au circuit Paul Ricard

Le team Duqueine Engineering malheureux au circuit Paul Ricard

Posté le 28/08/2017

C’est dans une ambiance caniculaire que le paddock des European Le Mans Series retrouvait la compétition ce week-end, entamant au Castellet la deuxième partie de la saison. Après une course frustrante en Autriche au mois de juillet, le team Duqueine Engineering espérait retrouver la réussite pour ce seul rendez-vous de la saison organisé dans l’Hexagone. Si Antonin Borga se distinguait en signant le meilleur tour en course sur la Norma M 30 N°7, le mauvais sort ne quittait malheureusement pas pour autant les deux prototypes LMP3, contraints à l’abandon de manière prématurée.

Auteurs de la pole position au Red Bull Ring, David Droux, Antonin Borga et Nicolas Schatz abordaient les 4 Heures du circuit Paul Ricard avec une ambition légitime. Après avoir beaucoup travaillé sur les réglages d’une voiture qu’il continue encore de découvrir, l’équipage se montrait légèrement en retrait lors des qualifications, Antonin Borga signant un 12ème temps loin de son potentiel. Le pilote suisse allait bénéficier de tout le travail effectué le lendemain lors du début de course. Après un excellent départ, lui permettant déjà de gagner plusieurs positions, il réalisait un premier relais de toute beauté, multipliant les dépassements et ramenant la voiture aux stands à la deuxième position. Nicolas Schatz prenait le relais et se maintenait aux avant-postes avec un rythme solide. La Norma M 30 N°7 était malheureusement contrainte à l’abandon en raison d’un problème mécanique au cours du relais du multiple champion de France de la montagne, privant une nouvelle fois ses pilotes d’un podium qui leur semblait promis.

Vincent Beltoise et Lucas Légeret accueillaient un nouveau coéquipier au circuit Paul Ricard, en la personne de Nicolas Melin. Ce nouvel équipage était pénalisé par une sortie de piste lors de la deuxième séance d’essais libres, réduisant le temps de roulage des pilotes. Avec une auto réparée dans les derniers instants précédant les qualifications grâce à un très beau travail de l’équipe technique du team Duqueine Engineering, Vincent Beltoise parvenait à se mettre dans le bon rythme, réalisant au final une 14ème position tout à fait honorable dans ces conditions. Il était malheureusement victime d’un contact le lendemain lors du départ et perdait ensuite beaucoup de temps pour doubler les GT. Revenu au contact du top 10, il cédait le volant à Nicolas Melin qui devait malheureusement abandonner suite à un problème technique survenu avant la mi-course.

Après Scott Andrews, c’est cette fois Kenton Koch qui rejoignait Joel Janco dans le baquet de la Ligier JS P3 N°9 en Michelin Le Mans Cup. Le duo américain montrait un rythme intéressant lors des essais libres mais devait toutefois partir de la dernière position en course. Le gentleman Joel Janco et son jeune compatriote se relayaient pour obtenir une belle 8ème place finale.

Malgré un niveau de performance toujours aussi satisfaisant, le team Duqueine Engineering repart du circuit Paul Ricard avec beaucoup de déception. La vitesse des deux Norma M 30 devrait se révéler particulièrement utile à Spa dans un mois. Pour briller et retrouver la réussite dans le légendaire toboggan des Ardennes.

 

Les réactions

Yann Belhomme : « Nous sommes tous extrêmement déçus après ce meeting disputé en France et où nous avions particulièrement à cœur de briller. Le meilleur tour en course réalisé par Antonin Borga montre que la performance était là même si nous avons encore beaucoup de travail à parcourir pour bien connaître la Norma M 30 qui nécessite des réglages très pointus. Nous souffrons une nouvelle fois d’un cruel manque de réussite avec deux abandons causés par des problèmes mécaniques. Il y a des périodes comme celle-ci où les problèmes s’enchaînent. Cela fait partie du sport automobile et il faut savoir l’accepter même si nous sommes des compétiteurs et que la frustration est importante. Je suis déçu pour nos pilotes, dont certains n’ont pas pu rouler en course, et pour toute l’équipe qui avait effectué un énorme travail pour remettre la N°8 en état à temps pour les qualifications après une sortie de piste samedi matin lors des essais libres. Tout le monde est très investi et travaille beaucoup mais les choses ne veulent pas nous sourire en ce moment. Il faut faire le dos rond et continuer de bosser. Le gros point positif reste la performance : après la pole position du Red Bull Ring, nous réalisons le meilleur tour en course ici. Il faut construire sur cette base. Cela finira par payer d’ici la fin de saison. » 

 

Antonin Borga : « Je suis très content de mon début de course mais le but est quand même d’arriver au bout des quatre heures de course… J’avais été un peu en retrait lors des qualifications et c’est bien de réaliser un premier relais comme celui là. Il y a eu pas mal de dépassements, c’était sympa à vivre dans la voiture même si il y a eu quelques moments un peu chauds. On savait que l’on avait le potentiel pour jouer devant et nous l’avons montré. La Norma M 30 est assez pointue à piloter sur un circuit comme le Paul Ricard et il nous a fallu du temps pour trouver les bons réglages et les bons repères. Nous n’avons plus rien à jouer au championnat, le but des deux dernières courses sera de prendre du plaisir en maintenant ce niveau de performance. Nous sommes tous déçus mais c’est la loi du sport. »

 

Vincent Beltoise : « Je suis déçu pour l’ensemble de l’équipe et pour mes coéquipiers. On n’arrive pas à voir l’arrivée sans avoir de pépins. A titre personnel, j’ai eu un super feeling avec la voiture ce week-end mais les aléas font que nous n’arrivons pas à voir le drapeau à damiers. J’ai été percuté par une autre voiture au départ et cela m’a fait repartir derrière les GT. Cela m’a fait perdre beaucoup de temps mais j’ai pu augmenté mon rythme au fil de mon relais en améliorant encore mes secteurs à la fin. Il faut que je travaille sur les départs pour être encore plus rapidement dans le bon  rythme. Il y a de la déception après ce meeting mais aussi des motifs d’espoir : la performance est là. Nous aimerions pouvoir avoir un meeting sans problème pour voir où nous nous situons au final. »

 

Les résultats ELMS

ESSAIS LIBRES 1
10ème chrono LMP3 en 2.04.259 #07 (A. Borga / D. Droux / N. Schatz)
14ème chrono LMP3 en 2.05.221 #08 (V. Beltoise / L. Légeret / N. Melin)

 

ESSAIS LIBRES 2
4ème chrono LMP3 en 2.05.318 #07 (A. Borga / D. Droux / N. Schatz)
13ème chrono LMP3 en 2.07.687 #08 (V. Beltoise / L. Légeret / N. Melin)

 

QUALIFICATIONS
12ème chrono LMP3 en 2.03.237 #07 (A. Borga / D. Droux / N. Schatz)
14ème chrono LMP3 en 2.03.437 #08 (V. Beltoise / L. Légeret / N. Melin)


CLASSEMENT LMP3 ELMS
1er : #2 (Falb / Rayhall) United Autosports
2ème : #13 (Smiechoskwi / Hippe) Inter Europol Competition
3ème #18 (Cougnaud / Jung / Ricci) M.Racing - YMR
Non classés :
#07 (A. Borga / D. Droux / N. Schatz) Duqueine Enginerring
#08 (V. Beltoise / L. Légeret / N. Melin) Duqueine Engineering

 

Les résultats Michelin Le Mans Cup

ESSAIS LIBRES 1
7ème chrono LMP3 en 2.05.674 #09 (J. Janco / K. Koch)


ESSAIS LIBRES 2
4ème chrono LMP3 en 2.05.657 #09  (J.Janco / K.Koch)

QUALIFICATIONS
14ème chrono LMP3 en 2.11.201 #09 ( J.Janco / K.Koch)

CLASSEMENT LMP3
1er : #3 (Glorieux / Toril) DKR Engineering
2ème : #79 (Noble / Wells) Nielsen Racing
3ème #65 (Carde / Chila) Graff Racing
8ème #9 (J. Janco / K. Koch) Duqueine Engineering


PARTAGER L'ARTICLE :